Si je pouvais devenir non-autiste en un claquement de doigt, je ne le ferai pas. L’autisme fait partie intégrante de ce que je suis.

-Temple Grandin

Philosophie

postcardLes personnes autistes ne viennent pas d’une autre « planète », bien que parfois ils peuvent percevoir, penser et agir différemment. Leur intelligence n’est ni moindre ni supérieure à la nôtre: elle est tout simplement différente. Cependant, leur façon de voir le monde reste fascinante à plusieurs points de vue.

Je pense qu’une mer vaste, belle, mystérieuse et insondable est une métaphore appropriée pour décrire le trouble du spectre de l’autisme. Parfois les vagues s’échouent dangereusement, parfois joyeusement et certains jours, l’eau est calme, sereine et paisible. Vous pouvez vous rendre à la mer pour simplement apprécier les vagues, mais si vous êtes suffisamment aventurier pour endosser votre équipement de plongée, vous découvrirez un tout autre monde, avec ses couleurs et ses beautés cachées qui sont invisibles depuis la surface. C’est à ce moment seulement que vous serez en mesure de comprendre ce qu’est vraiment la mer.

Les chercheurs commencent à repenser ce que nous savons réellement des personnes autistes, et en viennent à la conclusion que nous sous-estimons probablement leurs aptitudes et combien ils sont capables d’apporter leur contribution à la société.

Il est nécessaire de travailler conjointement afin de bâtir un pont entre les deux mondes. Un pont qui nous aidera à se comprendre mutuellement, casser les barrières de l’ignorance et célébrer cette différence.